PIXBEAR

Joëlle Rasoarivelo Photographe
[LIVE REPORT] Pitchfork Music Festival 2014 /// Jour 3

[LIVE REPORT] Pitchfork Music Festival 2014 /// Jour 3

Pitchfork Music Festival 2014. Dernière soirée et quelle soirée ! Les programmateurs avaient réuni les forces vives de l’indie pop et electro pour un plateau taillé pour les noctambules : d’abord, en warm up, Jessy Lanza, Charlotte OC, Tobias Jesso Jr, Kwamie Liv, Movement et [...]
[LIVE REPORT] Pitchfork Music Festival 2014 /// Jour 2

[LIVE REPORT] Pitchfork Music Festival 2014 /// Jour 2

Pour cette soirée placée sous le signe d’Halloween, le Pitchfork Music Festival 2014 accueillait à la Grande Halle de la Villette (Paris) Perfect Pussy, D.D Dumbo, Son Lux, Future Islands, MØ, Chvrches, St. Vincent et Belle & Sebastian. Compte-rendu des festivités en images et en impressions. [...]
[LIVE REPORT] Pitchfork Music Festival 2014 /// Jour 1

[LIVE REPORT] Pitchfork Music Festival 2014 /// Jour 1

Pour sa quatrième édition, le Pitchfork Music Festival de Paris n’est plus vraiment à présenter. Loin de sa confidentialité des débuts, l’événement n’attire plus autant de ceux qu’on appelle hipsters (ou peut-être sont-ils devenus « normcore », la mode ayant tourné). En tous les cas, l’impression de visiter un [...]
[DECOUVERTE] Viet Cong : découverte post-punk labyrinthique en approche

[DECOUVERTE] Viet Cong : découverte post-punk labyrinthique en approche

En janvier prochain, le groupe post-punk labyrinthique Viet Cong proposera son premier album éponyme. Originaire du Canada, le quatuor vient de livrer la video du single Continental Shelf. Bunker Buster, un autre titre extrait de l’album, est à découvrir en version live. Assurément à suivre en 2015 ! [...]
[STREAMING] Centenaire : Somewhere Safe, l’album fuzzy et sophistiqué en écoute

[STREAMING] Centenaire : Somewhere Safe, l’album fuzzy et sophistiqué en écoute

Le groupe parisien Centenaire livre cette semaine son nouvel opus Somewhere Safe. Sa mixture à la fois fuzz, dissonante et sophistiquée est à expérimenter en intégralité dès aujourd’hui, en attendant patiemment son passage à la Maroquinerie (Paris) prévu le 28 novembre prochain. [...]
[STREAMING] Movie Star Junkies : humeurs garage démoniaques en écoute

[STREAMING] Movie Star Junkies : humeurs garage démoniaques en écoute

Originaires de Turin (Italie), les Movie Star Junkies seront de retour lundi prochain avec un nouvel opus baptisé Evil Moods. Sous influence garage punk, ce disque est à découvrir en intégralité dès maintenant. Pour info, le groupe finira sa tournée française le 28 novembre prochain par un [...]

Back in Time : le jour où Metallica a sorti Master of Puppets

NEWS LIVE REPORT BIOGRAPHIE DISCOGRAPHIE

BACK IN TIME : LE JOUR OU METALLICA A SORTI MASTER OF PUPPETS

Il y a des jours importants dans l’histoire de la musique et Pixbear vous les fait (re)découvrir. Le 3 mars 1986, il y a 26 ans jour pour jour, paraissait Master of Puppets, le troisième opus de Metallica, le dernier enregistré avec le bassiste Cliff Burton. Retour sur les coulisses de l’enregistrement de cet album mythique avec, en bonus, des vidéos enregistrées sur la tournée qui a suivi et le concert anniversaire de 2006 au Rock Am Ring à visionner en intégralité !

Avant d’entrer en studio pour enregistrer Master of Puppets, Metallica signe chez le label Elektra Records. Il se produit également en 1985 au festival Monsters of Rock devant plus de 70 000 personnes. Bref, le groupe connaît un succès grandissant que Master of Puppets va décupler.

Trois mois en studio à Copenhague

En septembre 1985, James Hetfield, Lars Ulrich, Kirk Hammet et Cliff Burton entrent aux Sweet Silence Studios de Copenhague (Danemark) en compagnie du producteur Flemming Rasmussen, celui-là même qui avait travaillé avec le groupe sur l’album précédent Ride the Lightning (1984). Lars Ulrich révèlera plus tard qu’il avait songé à demander à Martin Birch (Iron Maiden) de produire l’album. Intégralement financé par Elektra Records, l’enregistrement dure trois mois et s’achève le 27 décembre 1985.

Trois mois, c’est beaucoup pour un jeune groupe. Mais les cinq premières années de la carrière de Metallica lui avait appris à écrire des chansons plus complexes et à être perfectionniste. « Ça leur a pris une éternité, parce qu’ils étaient poussés par leur ambition. On n’a entamé le mixage qu’au bout de trois ou quatre mois » explique Flemming Rasmussen dans le livre Metallica : que justice soit faite ! de Joel McIver.

Par exemple, une douzaine de pistes de guitare a été empilée pour l’intro de Battery. L’intro d’Orion a également pris pas mal de temps. « J’ai beaucoup bidouillé avec un harmoniseur AMS pour l’intro d’Orion. Il a fallu longtemps pour l’enregistrer et, au fur et à mesure que l’album progressait, on passait de plus en plus de temps à peaufiner telle ou telle partie ». Le résultat final est moins speed que Ride the Lightning, toujours aussi heavy mais encore plus abouti.


MetallicaMaster of Puppets (album en entier)


MetallicaMTV Heavy Metal Mania (1986)

Sortie de l’album, tournée et décès de Cliff Burton

En janvier 1986, Master of Puppets est mixé à Los Angeles (Californie) par Michael Wagener. Pendant ce temps-là, James Hetfield et Cliff Burton montent pour rigoler le groupe Spastik Children. Lars Ulrich, quant à lui, assure la promo en Europe. A sa sortie aux Etats-Unis le 3 mars 1986, l’album se classe à la 29ème place du Billboard, un exploit pour un disque de thrash metal. Ce sera le premier disque d’or pour le groupe et il passera 72 semaines dans les charts. Sa sortie s’accompagne d’une tournée américaine en première partie d’Ozzy Osbourne entre mars et juin 1986. Le 26 juillet 1986, James Hetfield se casse le poignet en tombant de son skate. Il est remplacé sur scène par le roadie John Marshall, guitariste de Metal Church. Suit une tournée européenne.

Les malheurs de Metallica ne s’arrête pas là. Le 27 septembre 1986, le bus transportant le groupe entre deux concerts en Suède dérape sur une plaque de verglas et fait plusieurs tonneaux. L’accident coûte la vie à Cliff Burton. Le dernier titre co-écrit par le bassiste avec le groupe sera Damage, Inc..


Metallica – Live 1986


Metallica – Live 1986

Les 20 ans de Master of Puppets, bientôt 30…

En 2006, Metallica avait célébré les 20 ans de Master of Puppets en jouant l’album dans son intégralité lors de sa tournée Escape from the Studio. Lors de ces concerts, le groupe avait joué pour la première fois sur scène l’instrumental Orion dans son intégralité. On ne sait pas si les Américains remettront le couvert en 2016. Dans tous les cas, les Four Horsemen reprendront Ride the Lightning et le Black Album (1991) en intégralité dans le cadre de leur propre festival Orion Music + More qui se tiendra en juin prochain à Atlantic City (New Jersey).


Metallica – 20th Anniversary of Master of Puppets @ Rock Am Ring 2006 (concert intégral)

Tracklist de Master of Puppets :

01. Battery
02. Master of Puppets
03. The Thing That Should Not Be
04. Welcome Home (Sanitarium)
05. Disposable Heroes
06. Leper Messiah
07. Orion
08. Damage, Inc.

METALLICA GROUPE 1986

Publié le 03/03/2012

Laissez un commentaire


ARTICLES POPULAIRES


Viet Cong : découverte post-punk labyrinthique en approche
The Art of McCartney : l'album hommage à Paul McCartney en écoute
Ariel Pink : Pom Pom, l'album feu d'artifice indie pop en écoute
Savages & Bo Ningen : l'album commun Words to the Blind en écoute
Motorama : ode à la pauvreté en janvier, tournée générale en février
Jack and The Bearded Fishermen : au nom du stoner, du rock et du bon esprit
Mr. Crock : perle pop rock française à découvrir
King Gizzard & The Lizard Wizard invoque les esprits pour Halloween

Article posté dans la catégorie News.