PIXBEAR

Joëlle Rasoarivelo Photographe
[CONCOURS] Gagnez des places pour le concert de Miossec à la CLEF (Saint-Germain-en-Laye) !

[CONCOURS] Gagnez des places pour le concert de Miossec à la CLEF (Saint-Germain-en-Laye) !

Le 12 février prochain, Miossec investira la CLEF (Saint-Germain-en-Laye) pour y défendre bec et ongles son nouvel opus Ici-bas, ici-même paru l’année dernière. Pixbear vous propose de remporter des places pour assister à ce concert ! [...]
[FACE A FACE] Disco Anti Napoleon en session photos à Paris

[FACE A FACE] Disco Anti Napoleon en session photos à Paris

Les Nantais de Disco Anti Napoleon (DAN) ont livré récemment leur premier album Ascent où se rencontrent des influences pop, noise rock, psyché et krautrock. Le groupe s’est prêté au jeu d’une session photos à Paris. A suivre en 2015 ! [...]
[CONCOURS] Gagnez des pass pour le festival Les Nuits de l’Alligator (Paris) !

[CONCOURS] Gagnez des pass pour le festival Les Nuits de l’Alligator (Paris) !

Du 17 février au 10 mars 2015, se déroulera la dixième édition du festival itinérant les Nuits de l’Alligator. Pixbear vous propose de remporter des pass pour assister aux concerts de Black Strobe, Heavy Trash, Jolie Holland, Hell’s Kitchen, Two Gallants, Hayseed Dixie, Bloodshot Bill, Streets of [...]
[DECOUVERTE] Taman Shud : Viper Smoke, l’album nécro-psyché envoûtant en écoute

[DECOUVERTE] Taman Shud : Viper Smoke, l’album nécro-psyché envoûtant en écoute

Au rayon « déglingués du ciboulot », on vous invite à faire la connaissance de Taman Shud. Fournisseur de rock nécro-psychédélique, le groupe basé à Londres (Angleterre) sortira lundi prochain son premier opus Viper Smoke. Ce disque est diffusé en intégralité et en avant-première. Tout simplement envoûtant ! [...]
[VIDEO] Zapping de la semaine : Will Butler, Ariel Pink, Courtney Barnett, Zola Jesus…

[VIDEO] Zapping de la semaine : Will Butler, Ariel Pink, Courtney Barnett, Zola Jesus…

Pixbear vous propose sa sélection de vidéos apparues cette semaine sur la Toile. Au programme de ce zapping : les nouveaux clips de Will Butler, Ariel Pink, Courtney Barnett, Zola Jesus, Menace Beach, Mourn, Lxury, Dirty Dishes, Problematic Jam, Holy Suns, Le Prince Miiaou, Beech Creeps, Programm, Yumi [...]
[COME BACK] Balthazar : nouvel album Thin Walls en mars, Then What en écoute

[COME BACK] Balthazar : nouvel album Thin Walls en mars, Then What en écoute

Trois ans après la sortie de l’excellent Rats et une tournée marathon, les Belges de Balthazar donnent de leurs nouvelles. Ils sortiront en mars prochain leur nouvel album Thin Walls. En guise d’apéritif, ils nous servent le single Then What. A découvrir dès maintenant en attendant la [...]

Photos The Horrors @ Le Trabendo 2009

NEWS LIVE REPORT BIOGRAPHIE DISCOGRAPHIE

THE HORRORS @ LE TRABENDO

Quelques mois après un passage en plein jour à Rock en Seine (Saint Cloud), The Horrors retrouvait le 30 novembre 2009 l’obscurité du Trabendo (Paris) pour clôturer sa tournée européenne. Le quintet anglais revenait en France avec son nouvel opus Primary Colours paru en mai dernier chez XL Recordings/Beggars. Après une première partie nourrie aux années 80 assurée par Factory Floor, The Horrors s’est emparé des lieux à 21h pour un concert inoubliable.


Flactory Floor : un groupe qui fait de l’electro pas comme les autres

Factory Floor n’est pas un groupe comme les autres et son show est assez spécial. Le trio joue quasiment dans le noir. On aperçoit de temps à autres les visages de la chanteuse/guitariste et des autres membres du groupe mais ils ne montrent pas grand chose. On sent qu’ils sont là juste pour la musique. L’esthétisme, ils s’en foutent.

En 20 minutes de set, Factory Floor délivre un son robotique, assez sombre et, en même temps, dansant avec un son de guitare peu commun. La guitariste ne fait pas des riffs avec un mediator mais gratte sa guitare avec un archet de violon. C’est rare et forcément ça impressionne. En 3 titres, Factory Floor laisse le public sans voix mais il laisse surtout les spectateurs un poil frustré. Ils ont tout juste eu le temps de se dire que c’était intéressant.

The Horrors : bijou deep and chic

Emmené par Faris Badwan, frontman longiligne et pugnace, alliant la hargne des Ramones et le désespoir de Joy Division, le groupe se produit dans la pénombre, éclairé par quelques projecteurs tournoyants. Tout de noir vêtus, les Anglais sur-lignent la noirceur de leur musique. La gueule d’ange de Faris Badwan séduit forcément les filles. Elles crient de toutes leur forces à l’arrivé de celui-ci sur scène. Les jeunes femmes scrutent les moindres pas de danse du frontman et en font autant dès qu’il se secoue de sa manière si particulière. On notera que les spectateurs sont assez réactifs. Lorsque Faris Badwan lève le poing, le public réagit aussitôt.

Mené par un chanteur à la voix baignée d’écho, d’une basse ronronnante et d’un clavier spectral, sorte de The Jesus and Mary Chain sous amphétamines, The Horrors passe en revue son deuxième opus en distillant un son unique et une déferlante de sonorités dark 80’s. Hypnotisé et en transe, le public est conquis dès la première note.

The Horrors fait voyager son public dans le temps

La dernière partie du concert transporte le public encore plus loin. Après quelques minutes de pause, The Horrors remonte sur scène pour un rappel. Il présente alors une reprise destructrice de Suicide Ghost River suivie de l’imparable Count in Fives, du dévastateur Sheena Is a Parasite et, pour couronner le tout, du noisy Gloves. Haranguant le public jusqu’à la dernière seconde, Faris Badwan et ses camarades finissent en apothéose. De quoi avoir envie de vivre dans l’obscurité et de finir ses vieux jours dans une grotte entouré de tous ses vinyles 80’s.

LA SET LIST COMPLÈTE :

MIRROR’S IMAGE
THREE DECADES
PRIMARY COLOURS
I CAN’T CONTROL MYSLEF
NEW ICE AGE
SCARLET FIELDS
I ONLY THINK OF YOU
WHOLE NEW WAY
WHO CAN SAY
SEA WITHIN A SEA

:::

GHOST RIDER (SUICIDE)
COUNT IN FIVES
SHEENA IS A PARASITE
GLOVES

/// Textes : Lucy Seeds /// Crédit photos : © Joëlle Rasoarivelo ///

Laissez un commentaire


ARTICLES POPULAIRES


Metz de retour aux affaires : concert au Point Ephémère (Paris) en mars
Jack Name : Weird Moons, l'album rock étrange et lunaire en écoute
Foxygen : concerts incendiaires à Paris et Bordeaux en juin
The King Khan & BBQ Show, porteur de mauvaises nouvelles garage rock en février
Aline mène une vie électrique en 2015
The Psychotic Monks
L7 en quête de reformation pour une nouvelle tournée
Bosco Rogers : un souffle flower punk estival en plein hiver

Article posté dans la catégorie Live Reports.