PIXBEAR

Joëlle Rasoarivelo Photographe
[SOIREE] Pixbear vous convie à son Jeudi Live au Truskel le 23 octobre

[SOIREE] Pixbear vous convie à son Jeudi Live au Truskel le 23 octobre

Le 23 octobre 2014, Pixbear organisera sa première soirée en partenariat avec le Truskel et OÜI FM. La soirée « Jeudi Live au Truskel » accueillera deux artistes chouchous de la rédaction Pygmy Johnson et Colony suivis de DJ sets rock tout au long de la nuit. En prime, [...]
[LIVE REPORT] The Legendary Tigerman @ La Maroquinerie 2014

[LIVE REPORT] The Legendary Tigerman @ La Maroquinerie 2014

A la Maroquinerie (Paris), le rockeur portugais Paulo Furtado, alias The Legendary Tigerman, n’a pas renié son plaisir à partager son savoir-faire scénique. Retour sur un concert cinématographique et plein de charme blues. [...]
[LIVE REPORT] The Libertines @ Zénith de Paris 2014

[LIVE REPORT] The Libertines @ Zénith de Paris 2014

Avec les Libertines, on peut s’attendre à tout, au pire comme au meilleur… Pour leur concert de reformation au Zénith de Paris, les Anglais n’ont pas failli à leur réputation. Trois premières parties au lieu des deux initialement prévues, un concert qui commence plus tard qu’annoncé, un [...]
[BILLETTERIE] Royal Blood : la sensation rock en concert à l’Olympia (Paris) en mars

[BILLETTERIE] Royal Blood : la sensation rock en concert à l’Olympia (Paris) en mars

Devant l’afflux des demandes pour son concert à la Cigale (Paris) prévu le mois prochain dans le cadre du festival Les Inrocks, le duo de Brighton (Angleterre) Royal Blood vient d’annoncer une nouvelle date dans la Capitale. Il se produira à l’Olympia en mars prochain. Rien que [...]
[BILLETTERIE] The Experimental Tropic Blues Band : insurrection belge à l’Espace B (Paris) en novembre

[BILLETTERIE] The Experimental Tropic Blues Band : insurrection belge à l’Espace B (Paris) en novembre

Le trio garage punk The Experimental Tropic Blues Band sortira la semaine prochaine son nouvel opus The Belgians dans lequel il dissèque à sa manière la société belge. Dans la foulée, il se produira à l’Espace B (Paris) le 14 novembre 2014. Ça va cogner. A ne [...]
[DECOUVERTE] Wild Smiles : l’alliance du rock US et du shoegaze UK en écoute

[DECOUVERTE] Wild Smiles : l’alliance du rock US et du shoegaze UK en écoute

Nouveau trio rock en provenance de la Perfide Albion, Wild Smiles sortira lundi prochain son premier album Always Tomorrow. Ce disque est diffusé en intégralité dès aujourd’hui et son énergie communicative entre les Ramones, The Vaselines, The Jesus and Mary Chain et Nirvana devrait vous plaire. [...]

Photos Amon Tobin @ L’Olympia 2012

NEWS LIVE REPORT BIOGRAPHIE DISCOGRAPHIE

AMON TOBIN @ L'OLYMPIA 2012

On l’avait connu breakbeat et drum ‘n bass mais Amon Tobin a plus d’un tour dans son sac. En cette soirée de mai, le Brésilien investissait l’Olympia (Paris) pour un show audiovisuel autour de son nouvel opus ISAM à l’orientation plus expérimentale. Le voyage intergalactique fut inoubliable !


*** Les photos ne sont pas libres de droits /// All rights reserved ***

En attendant la venue d’Amon Tobinla musique d’ambiance plante le décor. Balancés à fond dans les enceintes de l’Olympia,, les sons electro saturés font monter la pression chez les fans qui appellent furieusement le DJ. A 21h20, leurs appels sont entendus. Le gardien du temps electro à l’ancienne fait son apparition ou, plutôt, une immense structure fait son apparition proposant d’entrée de jeu des visuels cubiques futuristes. Des éruptions de fumées virtuelles garnissent l’installation en rythme avec les déflagrations de basse.

On vient voir Amon Tobin comme on va en pélerinage

Au bout de quelques minutes, Amon Tobin apparaît enfin. Placé derrière la structure, il se présente par un jeu de lumière en transparence. Totalement prisonnier au sein de visuels qui en mettent plein la vue, il reçoit à chacune de ses apparitions des applaudissements fournis. Au fil d’un spectacle hors du temps, Amon Tobin nous transporte dans un voyage intersidéral. Quelques visages se dessinent sur la structure pour accompagner les morceaux avec du chant. C’est Amon Tobin qui a lui-même enregistré ces voix et les a mixées de telle sorte qu’on ait l’impression d’entendre des voix féminines. Très bien fait. L’Olympia se laisse porter comme dans un rêve.

Le spectacle est très éloigné de ce que l’on peut attendre d’Amon Tobin. Finis la drum ‘n bass et le breakbeat, les ambiances sont plus posées, parfois en mode shaolin 2.0, parfois proche de l’univers de Kraftwerk, dans un balancement perpétuel entre musiques planantes et viscérales. On vient voir Amon Tobin comme on va en pèlerinage. L’artiste propose une musique éloignée de la pop commerciale accommodée à la soupe electro que l’on peut entendre à la radio.

L’expérience visuelle est unique

L’Olympia se déplace dans le décor et visite différentes planètes, galvanisé par la puissance inéluctable des compositions magistrales. Les beats se font lourds. L’expérience visuelle est unique. A 22h10, les projections s’éteignent. Les applaudissements et les sifflets fusent de toute part. Amon Tobin passe devant la structure et vient saluer ses fans. Il reprend rapidement sa place pour un premier rappel dans une veine plus drum ‘n bass. Le DJ retrouve ses premières amours. Les projections visuelles se font de plus en plus intenses et l’euphorie gagne les rangs.

Les spectateurs sont chaud-bouillants et, après un nouveau passage devant la structure sa casquette bien vissée sur la tête et son verre à la main, Amon Tobin leur offre un dernier rappel. Sur une musique contemporaine, le décor s’anime à nouveau. Des cubes s’effondrent. Finalement, l’installation s’embrase et se consume virtuellement pour signifier la fin du show. Il est 22h40. Amon Tobin revient une dernière fois saluer le public et trinque avec eux. La salle se rallume brutalement. Circulez. Y’a rien à voir ! Un peu abrupt comme final mais quelle claque visuelle et auditive. Bravo !

LA SET LIST COMPLÈTE :

JOURNEYMAN
PIECE OF PAPER
BEDTIME STORIES
WOODEN TOY
LOST AND FOUND
SLOWLY
MACHINE GUN
KITTY CAT
GOTO 10
SURGE
DROPPED FROM THE SKY

:::

FOOLS RYTHM

:::

NIGHT SWIM
HORSEFISH

/// Textes : Mr. Grieves /// Crédit photos : © Joëlle Rasoarivelo ///

Laissez un commentaire


ARTICLES POPULAIRES


Les Pixies rentabilisent Doolittle avec une édition anniversaire pour Noël
Disco Anti Napoleon (DAN) : ascenseur psychédélique nantais en approche
Carl Barât : des Libertines aux Jackals et vice versa
The Drums : nouvel album Encyclopedia en écoute, concert à Paris en novembre
Simian Ghost : la caresse du fantôme pop scandinave en concert à Paris
Kraftwerk annonce une résidence de huit concerts à Paris
Interpol, Death From Above 1979, Robert Plant, Ryan Adams... : les albums de la semaine en streaming
Les diaboliques Wytches en tournée en France en décembre

Article posté dans la catégorie Live Reports.