PIXBEAR

Joëlle Rasoarivelo Photographe
[LIVE REPORT] Viet Cong @ Point Ephémère 2015

[LIVE REPORT] Viet Cong @ Point Ephémère 2015

En début de mois, Viet Cong, la révélation post-punk labyrinthique de ce début d’année, investissait le Point Ephémère (Paris) pour y présenter son premier album éponyme. Nous étions aux premières loges pour assister à ce concert du groupe dans la Capitale. Voici notre reportage photos. [...]
[BUZZROCKS] Les 10 reformations attendues d’ici 2030…

[BUZZROCKS] Les 10 reformations attendues d’ici 2030…

Avec l’annonce du retour de Blur et de Faith No More pour de nouveaux albums, de celui de L7 et de Ride pour des tournées, sans parler des exemples plus anciens des Pixies, d’At the Drive-In, de Soundgarden, etc… Pixbear a envie de rêver. Qui sera le [...]
[FACE A FACE] Ryley Walker en session photos à Paris !

[FACE A FACE] Ryley Walker en session photos à Paris !

Fin mars, le songwriter américain Ryley Walker sortira son nouvel album Primrose Green via le label indépendant Dead Oceans. En attendant, il nous a accordé une session photos dans un grand hôtel parisien. [...]
[COME BACK] Patrick Watson partage ses chansons d’amour pour robots en mai

[COME BACK] Patrick Watson partage ses chansons d’amour pour robots en mai

Trois ans après la sortie d’Adventures in Your Own Backyard, le songwriter montréalais Patrick Watson sera de retour en mai prochain avec son nouvel opus Love Songs for Robots. Il vient d’en dévoiler la chanson-titre. Un concert est annoncé le 13 mai 2015 au Café de la [...]
[BILLETTERIE] Patti Smith jouera son album mythique Horses à l’Olympia (Paris) en octobre

[BILLETTERIE] Patti Smith jouera son album mythique Horses à l’Olympia (Paris) en octobre

Cette année, Patti Smith fête les quarante ans de la sortie de son premier album Horses. Après avoir annoncé des concerts en Amérique du Nord, la chanteuse nous régale en dévoilant une date à Paris en octobre prochain. Ce concert se déroulera à l’Olympia (Paris) et les [...]
[VIDEO] Zapping de la semaine : Django Django, Dutch Uncles, Gaz Coombes, Drenge…

[VIDEO] Zapping de la semaine : Django Django, Dutch Uncles, Gaz Coombes, Drenge…

Pixbear vous propose sa sélection de vidéos apparues sur la Toile au cours de la semaine. Au programme de ce zapping : les nouveaux clips de Django Django, Dutch Uncles, Gaz Coombes, Drenge, The Darkness, Marching Church, Kaki King, Mumblr, POP ETC, Best Coast, Alt-J, WIN WIN, Screaming [...]

Sonisphere France : conférence de presse en présence de Megadeth, Slayer, Loudblast et Mass Hysteria

SONISPHERE FRANCE : CONFERENCE DE PRESSE EN PRESENCE DE MEGADETH, SLAYER, LOUDBLAST ET MASS HYSTERIA

Juste avant la prestation de Megadeth et Slayer au Zénith, se tenait derrière la scène la conférence de presse du Sonisphere France qui se tiendra les 8 et 9 juillet prochain à Amneville. Animée par Salomon Hazot (Nous Productions) et Carole, représentante de la ville d’Amnéville, cet événement accueillait Dave Mustaine (Megadeth), Tom Araya (Slayer), Stéphane Buriez (Loudblast), Mouss (Mass Hysteria), Timo Tolkki et Andre Matos (Symfonia).


*** Les photos ne sont pas libres de droits ***

Cette conférence de presse avait pour but de répondre aux questions que tout le monde se pose au sujet du Sonisphere France. Pourquoi Amnéville ? La concurrence du Hellfest ? Les dessous de cette première édition ? D’entrée de jeu, Salomon Hazot insiste sur le fait que le festival s’est monté en 48 heures en décembre dernier. « Tout d’un coup début décembre, on nous a prévenu qu’il fallait très vite se préparer parce qu’une belle surprise arrivait. On ne savait pas de qui il s’agissait et quasiment aux alentours du 10-12 décembre, j’ai appris que le Big Four pouvait faire le premier Sonisphere en France ». Le choix d’Amnéville s’explique selon lui, d’abord, par sa proximité par rapport à Paris (1h30 de train jusqu’à Metz puis 15 minutes de train jusqu’à Amnéville). De plus, la ville s’inscrit parfaitement dans « une nouvelle approche sur les festivals ».

« Sonisphere, ce n’est pas un esprit musical mais c’est un esprit tout court »

Outre les concerts, Amnéville proposera aux festivaliers la plus grande piste de ski couverte au monde pour un tarif de 2€50. Les spectateurs pourront s’y rendre « même à deux heures du mat’ ». « Sonisphere, ce n’est pas un esprit musical mais c’est un esprit tout court » explique Salomon Hazot. La ville s’habillera au couleur du festival. Toutes les activités du site seront mises au couleur de Sonisphere. Parc pour enfants, spa, accrobranche… avec des tarifs adaptés aux festivaliers et des restaurants proposant des menus à prix réduits.

Bref, Nous Productions souhaitent se démarquer des autres festivals. « Ce sera un beau numéro 0. Il y aura certainement des imperfections mais nous pensons qu’à Amnéville, quand vous irez manger, ce ne sera pas un kebab frite. Ce sera meilleur et pas plus cher » poursuit Salomon Hazot. Et le Hellfest dans tout ça : complémentarité ou concurrence ? L’organisateur se défend d’être un concurrent du Hellfest. « On a rien à voir avec Hellfest. On s’est mis le plus tard possible en juillet. On fait le max pour qu’il n’y ait aucun groupe du Hellfest qui passe à Sonisphere. (…) C’est important que les spectateurs aillent voir les deux festivals ».

« Sonisphere, ce n’est pas un esprit musical mais c’est un esprit tout court » enchaîne Salomon Hazot. Selon lui, l’époque des festivals avec quatre scènes et 15 à 20 groupes qui défilent est un peu révolue. « Il faut qu’on fasse vivre le public 24 heures sur 24. Faut être créatif 24 heures sur 24. Faut pas que de la musique 24 heures sur 24, on a peut-être envie de faire autre chose pendant un festival ». Son idée est de faire du Sonisphere France, un événement où l’on peut se sentir comme en vacances… On pourra y faire du golf, par exemple. Il annonce également qu’il aimerait retransmettre dans des cinémas de la ville les Sonisphere qui auront lieu à l’étranger et qui réuniront des line-ups différents de celui proposé en France.

SONISPHERE FRANCE : DAVE MUSTAINE

« L’argent n’est pas le moteur. »

Quel avenir pour le festival ? Pour sa première édition, Nous Productions compte rassembler 35 à 40 000 personnes pour la journée avec Slipknot et afficher complet (50 000 personnes) pour le concert du Big Four (Metallica, Slayer, Megadeth, Anthrax). Mais l’organisateur table sur des éditions suivantes à trois, quatre ou cinq jours rassemblant jusqu’à 75 000 spectateurs par jour. Pour l’instant, 30 000 billets ont été vendus. Il est possible depuis quelques jours de réserver pour une seule journée. La journée du 8 juillet coûte 50 €, celle du 9 juillet 65 €.

Dave Mustaine (Megadeth) et Tom Araya (Slayer) sont venus se joindre à la conférence de presse pendant cinq minutes. Rien de bien sensationnel à retenir de leurs interventions, mis à part le fait que Tom Araya a confirmé qu’il n’y avait plus d’antagonisme entre les deux formations. A leurs côtés, Stéphane Buriez (Loudblast) et Mouss (Mass Hysteria) se sont montrés plus disponibles (il faut dire qu’ils ne devaient pas jouer le soir même…). « Au sein de Mass Hysteria, les guitaristes jouaient devant les posters de tous ces groupes-là. Vingt ans après, jouer à côté d’eux, c’est un rêve impossible. On est des fans de ces groupes-là » résume Mouss.

Selon Nous Productions et Olivier Garnier (Replica Record), il était impensable de faire le festival sans Loudblast, Mass Hysteria et Gojira, trois dignes représentants du metal français. « Y’en aura peut-être un quatrième mais on ne sait pas encore » confie Salomon Hazot. « Il n’est pas envisageable en France qu’il n’y ait pas de groupes français. L’argent n’est pas le moteur. Je le fais comme j’ai envie de le faire. Il y aura toujours des groupes français à Sonisphere France ». Selon Mouss, c’est un message fort envoyé à tous les groupes metal français. « On peut mettre des groupes français sur une scène comme celle-là, des groupes qui lâchent pas l’affaire. (…) Je leur souhaite une fois d’être sur un plateau comme celui-là ».

Pour finir, Salomon Hazot est revenu à une question plus prosaïque. Le camping ? Pour l’instant, 2000 places de camping sont prévues. « On essaie de voir comment accueillir 5000, 10 000 festivaliers. On ne sait pas combien de personnes vont venir encore. C’est l’année 0. (…) C’est le Hellfest fois deux. 50 000 spectateurs attendus pour 10 000 habitants… C’est pourquoi on ne fait que deux jours pour commencer. L’année prochaine, il y en aura trois. Il faut qu’on connaisse le public pour s’améliorer ». Pour toutes informations, rendez-vous sur le site officiel du festival sonispherefestivals.com

Vendredi 8 juillet 2011

SNOWHALL PARK / Réservez vos places
Airbourne
Bring Me the Horizon
Bullet for My Valentine
Dream Theater
Gojira
Mastodon
Slipknot

Samedi 9 juillet 2011

SNOWHALL PARK / Réservez vos places
Anthrax
Loudblast
Mass Hysteria
Megadeth
Metallica
Papa Roach
Slayer
Tarja Turunen
Volbeat
Symfonia

Publié le 29/03/2011

Laissez un commentaire


ARTICLES POPULAIRES


Django Django né sous le signe de Saturne en mai
Narco Terror : nouveau maxi et concerts rugissants en France
King Crimson : la légende prog rock en concert à l'Olympia (Paris) en septembre
Waxahatchee
Les Femmes s'en Mêlent 2015 : demandez le programme !
Courtney Barnett : la sensation indie rock australienne débarque en mars avec son premier album
Disco Anti Napoleon
Foxygen : concerts incendiaires à Paris et Bordeaux en juin

Article posté dans la catégorie News.