PIXBEAR

Joëlle Rasoarivelo Photographe
[SOIREE] Pixbear vous convie à sa soirée Jeudi Live au Truskel le 23 avril

[SOIREE] Pixbear vous convie à sa soirée Jeudi Live au Truskel le 23 avril

Le 23 avril 2015, Pixbear organisera sa troisième soirée Jeudi Live au Truskel en partenariat avec OÜI FM et le Truskel (Paris). A cette occasion, le groupe April Was a Passenger donnera un concert aux influences electro pop. Cette prestation sera suivie d’un DJ set. Venez [...]
[FACE A FACE] Paul Rannaud (Volage) en session photos à Paris !

[FACE A FACE] Paul Rannaud (Volage) en session photos à Paris !

Depuis la parution de l’album Heart Healing à l’automne dernier, le groupe psychédélique français Volage nous a tapé dans l’oreille. Son chanteur/compositeur Paul Rannaud a posé devant notre objectif au cours d’une session photos organisée à Paris. [...]
[BUZZROCKS] Les 9 animaux préférés des Beatles

[BUZZROCKS] Les 9 animaux préférés des Beatles

Avec un nom de groupe réunissant les scarabées (beetles) et le rythme rock ‘n roll (beat), les Beatles ne pouvaient se passer des animaux. Pixbear s’est amusé à répertorier les bestioles qui jalonnent le répertoire du groupe. Lors de cette étude approfondie, nous avons remarqué que c’est [...]
[CONCOURS] Gagnez des places pour le concert des Monsters au Point Ephémère (Paris) !

[CONCOURS] Gagnez des places pour le concert des Monsters au Point Ephémère (Paris) !

Le 6 avril prochain, le groupe énervé The Monsters se produira au Point Ephémère (Paris). Emmenés par le diabolique Reverend Beat-Man, ces Suisses distillent une mixture garage punk, rockabilly, thrash et rock primitif. Pixbear vous propose de gagner des places pour vous prendre une bonne claque ! [...]
[COME BACK] Someone Still Loves You Boris Yeltsin de retour en juin avec un nouvel album

[COME BACK] Someone Still Loves You Boris Yeltsin de retour en juin avec un nouvel album

Deux ans après la sortie de Fly By Wire, la formation indie pop américaine Someone Still Loves You Boris Yeltsin vient d’annoncer son retour pour juin prochain avec un nouvel album baptisé The High Country. Ce disque est précédé du single Step Brother City à l’efficacité redoutable. [...]
[INSOLITE] Ben Stiller : son album punk datant de 1982 bientôt ré-édité !

[INSOLITE] Ben Stiller : son album punk datant de 1982 bientôt ré-édité !

C’est une nouvelle qui va intéresser tous les fans de Ben Stiller et les plus curieux d’entre nous. Avant de connaître le succès au cinéma, l’acteur a officié en tant que batteur dans le groupe punk Capital Punishment. En 1982, le trio avait sorti son unique album [...]

Photos Vampire Weekend @ L’Olympia 2010

NEWS LIVE REPORT BIOGRAPHIE DISCOGRAPHIE

VAMPIRE WEEKEND OLYMPIA

Quelques semaines après la parution de leur nouvel opus Contra, les New Yorkais de Vampire Weekend investissaient la prestigieuse salle de l’Olympia (Paris) le 25 février 2010. Ce soir-là, la salle affichait complet, signe que le groupe a parcouru bien du chemin depuis son passage précédent à Paris à la Cigale en novembre 2008.


A 20h00, le duo canadien Fan Death ouvre le bal. Dandillion Wind Opaine (chant) et Marta Jaciubek-McKeever (claviers) sont accompagnées ce soir par un batteur, un second clavier et un violoniste. Entre influences new wave, glam et disco, la formation présente son premier album Womb of Dreams. Dandillion Wind Opaine assure le spectacle et ravit les spectateurs par sa fraîcheur et sa folie douce.

Après cette entrée en matière d’une demi heure chrono, le public s’offre une pause au bar ou à l’extérieur de l’Olympia pour savourer une dernière cigarette avant l’arrivée de Vampire Weekend. A 21h15, les lumières s’éteignent. La salle impatiente laisse exploser sa joie. Au fond de la scène, s’étale en géant la pochette du nouvel album du groupe Contra. Les New Yorkais entrent dans le vif du sujet en ouvrant sur le sautillant White Sky.

Vampire Weekend passe en revue l’intégralité de Contra, excepté I Think Ur a Contra, avec des mentions spéciales à Holiday, Cousins et Giving Up the Gun. Il revient sur Mansard Roof, A-Punk, M79, Cape Cod Kwassa Kwassa ou encore I Stand Corrected, extraits de son premier opus éponyme. Le public est en feu. Le groupe assure le spectacle porté par un son excellent et une présence rythmique de tous les instants.

Au bout d’une heure de show ponctuée par Oxford Comma, Vampire Weekend quitte la scène sous des applaudissements nourris. L’Olympia, qui a sauté et chanté comme un beau diable, n’est toujours pas fatigué. Il en redemande. Les New-Yorkais reviennent donc pour un ultime rappel composé d’Horchata, Mansard Roof et Walcott, histoire de finir au top !

En 19 titres et 1h15 de concert jubilatoire, Vampire Weekend a rempli son contrat et confirmé son statut de révélation de l’année 2008. Les spectateurs présents ce soir-là en ont vu de toutes les couleurs. Vivement la suite.

LA SET LIST COMPLÈTE :

WHITE SKY
HOLIDAY
CAPE COD KWASSA KWASSA
I STAND CORRECTED
M79
CALIFORNIA ENGLISH
COUSINS
TAXI CAB
RUN
A-PUNK
ONE (BLAKE’S GOT A NEW FACE
DIPLOMAT’S SON
BOSTON (LADIES OF CAMBRIDGE)
GIVING UP THE GUN
CAMPUS
OXFORD COMMA

HORCHATA
MANSARD ROOF
WALCOTT

/// Textes : Lucy Seeds /// Crédit photos : © Joëlle Rasoarivelo ///

Laissez un commentaire


ARTICLES POPULAIRES


Paul Rannaud (Volage) /// Portraits
France de Griessen partage son amour du rock, du folk et de la poésie sur scène
Django Django s'invite au Badaboum (Paris) le 25 mars
Photos Meatbodies @ Point Ephémère 2015
Les 35 pépites à chiner au Disquaire Day 2015
Will Butler, Screaming Females, Tahiti Boy and The Palmtree Family, Purity Ring... : les albums de la semaine en streaming
Viet Cong
Courtney Barnett : la sensation indie rock australienne débarque en mars avec son premier album

Article posté dans la catégorie Live Reports.