PIXBEAR

Joëlle Rasoarivelo Photographe
[SOIREE] Pixbear vous convie à son Jeudi Live au Truskel le 23 octobre

[SOIREE] Pixbear vous convie à son Jeudi Live au Truskel le 23 octobre

Le 23 octobre 2014, Pixbear organisera sa première soirée en partenariat avec le Truskel et OÜI FM. La soirée « Jeudi Live au Truskel » accueillera deux artistes chouchous de la rédaction Pygmy Johnson et Colony suivis de DJ sets rock tout au long de la nuit. En prime, [...]
[LIVE REPORT] The Legendary Tigerman @ La Maroquinerie 2014

[LIVE REPORT] The Legendary Tigerman @ La Maroquinerie 2014

A la Maroquinerie (Paris), le rockeur portugais Paulo Furtado, alias The Legendary Tigerman, n’a pas renié son plaisir à partager son savoir-faire scénique. Retour sur un concert cinématographique et plein de charme blues. [...]
[LIVE REPORT] The Libertines @ Zénith de Paris 2014

[LIVE REPORT] The Libertines @ Zénith de Paris 2014

Avec les Libertines, on peut s’attendre à tout, au pire comme au meilleur… Pour leur concert de reformation au Zénith de Paris, les Anglais n’ont pas failli à leur réputation. Trois premières parties au lieu des deux initialement prévues, un concert qui commence plus tard qu’annoncé, un [...]
[COME BACK] Archive : nouvel album Restriction et tournée en France en 2015

[COME BACK] Archive : nouvel album Restriction et tournée en France en 2015

Alors qu’il sera de passage au Grand Rex (Paris) le mois prochain pour défendre son projet audiovisuel AXIOM, Archive surprend son monde. Le groupe vient d’annoncer la sortie d’un nouvel album en janvier 2015 et diffuse le single Kid Corner. En prime, les Anglais seront en concert [...]
[COME BACK] Pond annonce une nouvelle mission spatiale pour janvier

[COME BACK] Pond annonce une nouvelle mission spatiale pour janvier

Leur concert donné en juin dernier au Point Ephémère (Paris) a été l’un des meilleurs de l’année. Alors, quand on apprend que les Australiens de Pond sortiront le successeur de l’excellent Hobo Rocket (2013) en janvier prochain, notre sang ne fait qu’un tour. L’album Man It Feels [...]
[COME BACK] Sleater-Kinney exprime son désamour urbain en janvier

[COME BACK] Sleater-Kinney exprime son désamour urbain en janvier

Le trio punk féminin Sleater-Kinney vient de confirmer la parution d’un nouvel opus en janvier prochain. No Cities to Love sera le premier album du groupe à paraître en l’espace de 10 ans. Pour fêter ça, la vidéo du single Bury Our Friends vient d’être dévoilée et [...]

Photos Juliette Lewis @ L’Alhambra 2009

NEWS LIVE REPORT BIOGRAPHIE DISCOGRAPHIE

JULIETTE LEWIS OLYMPIA

Cette soirée du 23 novembre 2009 promettait d’être décoiffante. Juliette Lewis déposait ses valises à l’Alhambra pour présenter aux Parisiens son nouvel opus Terra Incognita sorti en septembre dernier chez Roadrunner. Mais avant d’accueillir la star de la soirée, Scanners avait la lourde tâche de chauffer la salle.

Scanners est un groupe britannique qui distille un mélange de rock et de sexy pop électronique. Le quatuor est composé de Sarah Daly (chant, basse), Matthew Mole (guitare, chant), Amina Bates (guitare, claviers) et Tom Hutt (batterie). Il fait bouger les pieds et les têtes, emmené par une chanteuse dotée d’une très belle voix à la Régine Chassagne d’Arcade Fire. Sarah Daly occupe la scène de fort belle manière pour une première partie. Il faut dire que le groupe a déjà ouvert des shows pour Devo ou encore Electric Six. Rien que ça ! Scanners fait décoller le public avec les titres Salvation et Lowlife, des morceaux qui restent bien dans la tête. Une belle découverte et un groupe à suivre absolument.

Après cette mise en jambe, Juliette Lewis et ses New Romantiques s’emparent de la scène de l’Alhambra à 21h15. La chanteuse arrive sous un voile rose, telle une mariée fantomatique. Avec son allure digne d’une pièce de théâtre, Juliette Lewis entame son show sur Romeo en accord parfait avec sa tenue. Elle enlève au fur et à mesure son voile de mariée pour finir en habit à paillettes bleu électrique orné de plumes au niveau de l’épaule. Elle est sublime !

Juliette Lewis est en transe. Elle varie les poses comme une vraie rockeuse et chante d’une voix déchirante à la Janis Joplin. Elle crache tout ce qu’elle a sur chaque titre, des plus anciens hérités de sa période Juliette and the Licks aux plus récents : Hard Lovin’ Woman, Fantasy Bar, Purgatory Blues, Suicide Dive, Got Love to Kill… Dans ce climat fort rock’n'roll, les fans sont complètement sous le charme. Impressionnés, ils n’en perdent pas une miette. Cependant, on sent une petite distance entre Juliette Lewis et ses New Romantiques. Il y a peu de communication entre eux. Peut-être à cause du charisme de la demoiselle. Néanmoins, cela n’enlève rien à l’ambiance qui règne ce soir à l’Alhambra.

Après une heure de show, c’est déjà la fin. Illico, presto, le public en redemande. Juliette Lewis revient avec un titre de circonstance Hot Kiss. Au bout d’1h10 de spectacle, le rideau tombe. Les lumières se rallument et les fans se dirigent doucement vers la sortie.

Que se soit devant une caméra ou derrière un micro, Juliette Lewis manifeste ses multiples talents avec aisance et enthousiasme. Elle sait nous surprendre. La chanteuse est brillante et fait briller tout ce qu’elle touche !

/// Textes : Lucy Seeds /// Crédit photos : © Joëlle Rasoarivelo ///

Laissez un commentaire


ARTICLES POPULAIRES


Photos The Legendary Tigerman @ La Maroquinerie 2014
Tahiti 80 ouvre son Ballroom et part en tournée
Pitchfork Music Festival Paris 2014 : demandez le programme !
Zapping de la semaine : Paul McCartney, Tricky, Grand Blanc, Le Butcherettes...
Les Frowning Clouds légalisent le garage et le rock psyché
Primus : le trio mythique adapte Charlie et la chocolaterie
Wampire ouvre son Bazaar synth pop en octobre
Wyatt Blair ou le charme lo-fi du rock californien

Article posté dans la catégorie Live Reports.